Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Neurologie /
× Syndromes parkinsoniens

979 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Effet de la stimulation du noyau subthalamique sur le sommeil de patients parkinsoniens
Article Commenté
Source : Sleep. 2017 ; 40(5). doi: 10.1093/sleep/zsx033.
Effet de la stimulation du noyau subthalamique sur le sommeil de patients parkinsoniens
Dr Thierry Lelard (Amiens) le 23 Juin 2017
Les perturbations du sommeil dont se plaignent 80 à 90% des parkinsoniens impactent fortement la qualité de vie des patients, provoquant notamment une somnolence diurne importante. Ces troubles de l’efficacité du sommeil sont confirmés par des mesures objectives en polysomnographie par une réduction du temps de sommeil total, des perturbations du sommeil...
Lire la suite
Articles scientifiques (781)
Cas cliniques (2)
HAS (2)
Vos patients ont lu (194)
Article Commenté
Source : BMJ Open. 2017 ; 7(5):e014642.
Parole et communication dans la maladie de Parkinson : exemple d'une étude conduite en Angleterre
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 23 Juin 2017
Comme souvent évoqué ici, les symptômes de la maladie de Parkinson ne se limitent pas au domaine moteur. Dans cette étude, et ce pour la première fois, les chercheurs ont cherché à évaluer l'association entre statut cognitif, intelligibilité, capacité de communication acoustiques et fonctionnelles dans la maladie de Parkinson...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Sleep. 2017 ; 40(5). doi: 10.1093/sleep/zsx033.
Effet de la stimulation du noyau subthalamique sur le sommeil de patients parkinsoniens
Dr Thierry Lelard (Amiens) le 23 Juin 2017
Les perturbations du sommeil dont se plaignent 80 à 90% des parkinsoniens impactent fortement la qualité de vie des patients, provoquant notamment une somnolence diurne importante. Ces troubles de l’efficacité du sommeil sont confirmés par des mesures objectives en polysomnographie par une réduction du temps de sommeil total, des perturbations du sommeil...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Neurol Sci. 2017 ; 372:232-238.
Lien entre capacité de décision et volume des aires cérébrales dans la maladie de Parkinson
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 15 Juin 2017
Comme parfois évoqué ici, les capacités de prise de décision des patients atteints de maladie de Parkinson sont atteintes au cours du développement de la maladie. Cependant, les bases cérébrales de cette atteinte restent peu connues. Dans cette étude, les auteurs ont souhaité étudier cette association en utilisant une technique d'imagerie récente, la morphométrie...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Neurology. 2017 ; 88(21):1996-2002.
Vagotomie et risque de maladie de Parkinson
Dr Christian Geny (CHU - Montpellier) le 15 Juin 2017
Si la maladie de Parkinson débute dans le tube digestif et contamine ensuite le système nerveux central, on peut imaginer arrêter la progression du processus précocement. Le nerf vague étant une voie possible, deux équipes ont eu l’idée de vérifier l’impact de la vagotomie chirurgicale sur l’incidence. Après l’étude danoise, voici l’étude suédoise...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Behav Brain Res. 2017 May 2. doi: 10.1016/j.bbr.2017.05.003.
Le dégout : distinguer les processus visuels, linguistiques et faciaux dans la maladie de Parkinson
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 6 Juin 2017
Comme souvent évoqué ici, beaucoup d’études publiées jusqu’ici ont montré une atteinte chez les patients atteints de maladie de Parkinson de la capacité de reconnaissance des expressions faciales de dégoût.Cette incapacité peut affecter leurs compétences sociales étant donné l’importance de cette émotion dans les liens sociaux. Cependant, malgré l’importance des visages...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Neurol Sci. 2017 ; 377:190-192.
Association entre la dysautonomie et la fatigue dans la maladie de Parkinson
Dr Christian Geny (CHU - Montpellier) le 6 Juin 2017
La fatigue est fréquemment rapportée par les patients avec une maladie de Parkinson. Les hypothèses physiopathologiques sont nombreuses mais ont peu de conséquences thérapeutiques. Une étude américaine par questionnaires met en évidence une association forte avec les manifestations de dysautonomie...
Lire la suite
Article Commenté
Source : PLoS One. 2017 ; 12(5):e0177085.
Une étude de neuro-imagerie sur les processus émotionnels dans la maladie de Parkinson : la question des processus de compensation du système striatal
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 23 Mai 2017
Comme il est bien admis, le développement de la maladie de Parkinson se caractérise aussi par des symptômes non-moteurs incluant notamment une atteinte des processus émotionnels. Cette étude s’est donnée pour objectif d’explorer au moyen de la neuro-imagerie fonctionnelle les processus émotionnels et leurs bases cérébrales en essayant d’étudier...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Neurology 2017 ; 88:1501-1511
Amyloïde et troubles de la marche dans la maladie de Parkinson
Dr Christian Geny (CHU - Montpellier) le 23 Mai 2017
Etablir un pronostic individuel chez un patient parkinsonien débutant est actuellement très difficile. Plusieurs études se sont penchées sur le pronostic cognitif, proposant d’autres cibles thérapeutiques et justifiant l’intérêt de nouveaux essais à un stade précoce. Le travail récemment publié dans Neurology est original car il suggère l’implication d’autres processus...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Exp Neuropsychol. 2017 ; 39(3):211-230.
Quand l'expression et l'émotion divergent : les coûts sociaux de la maladie de Parkinson
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 12 Mai 2017
Comme parfois évoqué ici, les patients atteints de maladie de Parkinson sont perçus négativement sur le plan social. Or, peu de recherches ont été conduites pour identifier les facteurs pouvant contribuer à cette perception sociale négative. Dans cette recherche, les auteurs ont comparé 17 patients atteints de maladie de Parkinson, 20 témoins volontaires...
Lire la suite
Article Commenté
Source : PLoS One. 2017 ; 12(1):e0169110
Reconnaissance de l'expression faciale émotionnelle dans la maladie de Parkinson : un mécanisme de miroir émotionnel ?
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 12 Mai 2017
Comme souvent évoqué dans ActuHebdo, les patients atteints de maladie de Parkinson rencontrent des troubles non seulement dans la production des expressions faciales émotionnelles, mais aussi dans l’interprétation de celles produites par les autres, en particulier liées aux émotions averses. Dans cette recherche, les auteurs ont souhaité évaluer...
Lire la suite
Cas Clinique
Cas clinique : « Femme de 55 ans, discret tremblement de repos… »
Pr Pierre Krystkowiak (CHU d'Amiens) le 30 Octobre 2005
Par Pierre Krystkowiak (CHRU de Lille) Une femme de 55 ans, receveuse des postes, se présente à vous pour un discret tremblement de repos de la main gauche s’aggravant progressivement depuis 1 an. Il s’associe à un ralentissement gestuel global, à une sensation de raideur, le tout prédominant également du côté gauche. La gêne est importante, dans la plupart des activités de la vie quotidienne, y compris le travail. L’examen clinique ne met en évidence que le syndrome parkinsonien. Aucun ATCD particulier n’est à signaler. Question 1 :...
Lire la suite
Cas Clinique
MCI et maladie de Parkinson idiopathique
Dr Catherine Thomas-Antérion (Lyon) le 24 Mai 2005
Par Catherine Thomas Antérion (Unité de Neuropsychologie, CHU de Saint Etienne) Les troubles cognitifs sont fréquents dans la maladie de Parkinson et peuvent s'observer dès le début de la maladie. Ils traduisent soit des tableaux démentiels (le plus souvent après plusieurs années d'évolution et au moins un an pour être authentifiés comme un tableau de démence parkinsonienne) soit des troubles cognitifs légers sans perte d'autonomie. Ceci confirme si besoin la nécessité et de bien évaluer l'état de santé général des patients présentant un MCI...
Lire la suite
Vos patients ont lu
« Maladie de Parkinson : 4 nouveautés importantes pour les patients »
le 6 Juin 2017
A l’occasion des 200 ans de la découverte de la maladie et de la journée mondiale de la maladie de Parkinson du 11 avril, Femme Actuelle « fait le point sur ces nouveautés qui vont permettre le développement de nouvelles molécules et améliorer la qualité de vie des patients ». Le magazine rappelle que « la maladie de Parkinson touche environ 200.000 personnes en France...
Lire la suite
Vos patients ont lu
« L'intestin jouerait aussi un rôle dans la maladie de Parkinson »
le 6 Juin 2017
« Une nouvelle étude [menée par le Pr Bojing Liu et son équipe du Karolinska Institut de Stockholm (Suède)] dévoile le rôle de l'intestin dans la maladie de Parkinson et laisse entendre que c'est là, et non dans le cerveau, que la maladie débuterait », révèle Top Santé. « La maladie se propagerait ensuite vers le cerveau via le nerf vague, un nerf qui parcourt le corps...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Et si Parkinson venait du ventre ? »
le 23 Mai 2017
Selon une nouvelle étude de l'Institut Karolinska de Stockholm (Suède) publiée dans Neurology, « la maladie de Parkinson (…) pourrait débuter dans l'intestin et se disséminer dans le cerveau via le nerf vague (reliant l'encéphale et le système digestif). (…) L'étude montre, en effet, que des patients ayant subi une résection (retrait chirurgical) importante du nerf vague ont moins de risque de...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Maladie de Parkinson : la recherche promet de nouveaux traitements »
le 12 Mai 2017
« En combinant les informations sur les profils médicaux, les données génétiques et les facteurs de risque, les médecins espèrent pouvoir d’ici à dix ans dire quels patients sont plus à risque de développer tel ou tel effet secondaire », fait savoir Le Figaro. « C’est l’un des objectifs de la base de patients du réseau NS-Park des 24 centres experts...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Avril 2017
« Parkinson : des abeilles ou des requins au service des malades ? »
le 20 Avril 2017
Le Point rappelle qu’« en France, entre 150.000 et 200.000 personnes souffrent de la maladie de Parkinson et environ 25.000 nouveaux cas sont recensés chaque année. Cette affection neurodégénérative, dont les causes restent inconnues 200 ans après sa première description, est diagnostiquée à 58 ans en moyenne. Et des trois symptômes qui la caractérisent...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Maladie de Parkinson : le taï-chi serait efficace pour prévenir les chutes »
le 23 Mars 2017
Le magazine rappelle que « la maladie de Parkinson touche environ 6,3 millions de personnes dans le monde ; en France, elle serait responsable de 3500 décès chaque année ». « Dans l'Hexagone, 1% des personnes âgées de plus de 65 ans seraient concernées : c'est la deuxième maladie neurodégénérative en France après la maladie d'Alzheimer »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Les bienfaits santé des baies d'argousier »
le 23 Mars 2017
« Les baies d’argousier, issues de l’arbuste qui porte leur nom, regorgent de vertus pour le bien-être de votre corps. Vitamines C et E, omégas 3 et 6, acides aminés, oligo-éléments, antioxydants… », indique Femme Actuelle. Concernant ses « bénéfices pour la santé », le magazine évoque notamment « sa concentration de vitamine C...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Une protéine de requin contre Parkinson »
le 17 Février 2017
« Une molécule découverte chez le requin [la squalamine], étudiée pour ses propriétés anticancer et anti-infectieuses pourrait, une fois synthétisée artificiellement, conduire à de futurs traitements de la maladie de Parkinson », révèle Sciences & Avenir. Cette « protéine (…) bloquerait le processus moléculaire en jeu dans la maladie de Parkinson », explique l’article...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
« Maladie de Parkinson : le microbiote intestinal en cause ? »
le 25 Janvier 2017
« Selon un groupe de chercheurs, la maladie de Parkinson peut trouver son origine dans l'intestin en raison des bactéries qu'il contient et non uniquement dans le cerveau. Des modifications du microbiome intestinal pourraient en effet constituer un facteur de risque important », révèle Santé Magazine...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Décembre 2016
« Parkinson : un outil en ligne pour aborder des sujets sensibles »
le 2 Décembre 2016
Santé Magazine rapporte que « l’association France Parkinson a publié un questionnaire en ligne permettant aux personnes sous traitement antiparkinsonien d’évaluer les effets secondaires des médicaments ». Le magazine précise que « la maladie de Parkinson touche près de 160.000 personnes en France, dont 25.000 nouveaux cas chaque année »...
Lire la suite