Envoi du mail en cours
 

Rester connecté

Neurologie /
× Mouvements anormaux

97 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Articles scientifiques (97)
Compte Rendu
Source : Rencontre Neuro 2012
Mouvements anormaux psychogènes - Diagnostic, nouvelles pistes physiopathologiques et prise en charge
Dr Sophie Drapier (CHU Pontchaillou - Rennes) le 14 Février 2013
La fréquence des mouvements anormaux psychogènes (MAP) peut atteindre 30% dans des centres spécialisés. L’âge moyen des patients se situe entre 35 et 50 ans et la nette prédominance féminine (environ 70/30) est retrouvée dans toutes les études. Le tremblement d’action est le MAP le plus fréquemment observé (42%), suivi du tremblement de repos (39%), de la dystonie (32%), de la bradykinésie (23%), des myoclonies (19%), des troubles de la coordination évocateurs d’un syndrome...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : Rencontre Neuro 2012
Mouvements anormaux iatrogènes - Fréquence, caractéristiques cliniques et traitements impliqués
Mme Christine Brefel-Courbon (hôpital Purpan, Toulouse) le 14 Février 2013
Les mouvements anormaux iatrogènes sont mal connus car ils sont difficilement identifiés du fait de la durée trop courte des essais cliniques, de la sous-notification de la pharmacovigilance et de la rareté des études pharmacoépidémiologiques. Les syndromes parkinsoniens médicamenteux représenteraient environ 5 à 10% des syndromes parkinsoniens. La sémiologie est classiquement bilatérale, akinéto-hypertonique plutôt que trémulante et peu dopasensible. Les médicaments les plus...
Lire la suite
Compte Rendu
Agrégation protéique anormale et pathologies dégénératives
Dr Christian Geny (CHU - Montpellier) le 31 Octobre 2006
Rapporté par Christian Gény (Pau) d'après la communication :3102 Plenary Session 2: Protein degradation andneurodegenerationRonald Kopito - Stanford, CA, USAMDS 2006 - Kyoto - 28 cotobre - 2 novembre 2006L'agrégation anormale de protéine semble être au cœur de nombreuses pathologies dégénératives. Elle se traduit par l'apparition d'inclusions intranucléaires dans la maladie de Huntington et d'inclusions intracytoplasmiques dans la sclérose latérale amyotrophique. Dans...
Lire la suite
Compte Rendu
Mouvements anormaux : intérêt des enregistrements électrophysiologies
Dr Christian Geny (CHU - Montpellier) le 31 Octobre 2006
Rapporté par Christian Gény (Pau) d'après la communication :3301 Skills Workshop: Neurophysiologicalevaluation of complex Movement DisordersRobert Chen (Toronto, Canada) - Josep Valls-Sole (Barcelona, Spain) MDS 2006 - Kyoto - 28 cotobre - 2 novembre 2006De nombreuses techniques électrophysiologiques sont actuellement disponibles pour mieux caractériser les mouvements anormaux. Leur apport dans la compréhension des mécanismes physiopathologiques est important et reconnu...
Lire la suite
Compte Rendu
Intérêt IBZM SPECT dans le diagnostic différentiel des syndromes parkinsoniens et pattern de distribution des récepteurs D2 post-synaptiques
Dr Fabienne Ory Magne (Hôpital Purpan - Toulouse) le 31 Octobre 2006
Rapporté par Fabienne Ory Magne (CHU de Toulouse) d'après la communication :P1041 Usefulness of IBZM-SPECT in differentialdiagnosis of parkisnonism and pattern of distributionof postsinaptic D2-ReceptorsH. V. Jorge, F. Miquel-Rodriguez, P. Pifarrè-Montaner, G. Cuberas-Borròs, C. Lorenzo-Bosquet, J. Castell-ConesaMDS 2006 - Kyoto - 28 cotobre - 2 novembre 2006La maladie de Parkinson (PD) affecte préférentiellement les neurones dopaminergiques de la voie nigro striée (pré...
Lire la suite
Compte Rendu
Effet bénéfique à long terme de la tétrabénazine dans la maladie de Huntington
Pr Luc Defebvre (CHRU Lille) le 31 Octobre 2006
Rapporté par Luc Defebvre (CHRU de Lille) d'après les communications :P118 Tetrabenazine in the management of motorsymptoms of Huntington's disease: Long-term effectin a large seriesA. Fasano, F. Cadeddu, A. Guidubaldi, A. BentivoglioP93 Tetrabenazine in hyperglycemic- inducedhemichorea-hemiballismus O. Sitburana, W. Ondo MDS 2006 - Kyoto - 28 cotobre - 2 novembre 2006En France la tétrabénazine vient de recevoir une AMM dans l'indication des mouvements anormaux...
Lire la suite
Compte Rendu
Potentiels évoqués somesthésiques, dystonie et myoclonus
Dr Marie-Laure Welter (Paris) le 31 Octobre 2006
Rapporté par Marie-Laure Welter (AP-HP, Pitié-Salpêtrière) d'après la communication :P140 The enhanced median somatosensory N35potential in dystoniaK. Ng, S. J. JonesMDS 2006 - Kyoto - 28 cotobre - 2 novembre 2006Les résultats des potentiels évoqués somesthésiques (PES) du nerf médian de 600 patients vus de manière consécutive ont été analysés rétrospectivement et comparés à ceux de 27 sujets normaux. Une augmentation de l'amplitude de la N35 était retrouvée chez...
Lire la suite
Compte Rendu
Intégration sensori-motrice et crampe de l'écrivain
Dr Marie-Laure Welter (Paris) le 31 Octobre 2006
Rapporté par Marie-Laure Welter (AP-HP, Pitié-Salpêtrière) d'après la communication :P146 Subthreshold low-frequency rTMS over the premotor cortex and sensorimotor integration inpatients with writer's crampC. François, T. Louise, H. Elise, D. Hervé, K. Pierre, K. Alexandre, D. Alain, D. Luc, D. PhilippeMDS 2006 - Kyoto - 28 cotobre - 2 novembre 2006L'étude de l'intégration sensori-motrice et de l'influence de la stimulation magnétique trans-crânienne répétitive (rTMS)...
Lire la suite
Compte Rendu
Le syndrome de la dystonie focale fixée : psychogène or not ?
Dr Marie-Laure Welter (Paris) le 31 Octobre 2006
Rapporté par Marie-Laure Welter (AP-HP, Pitié-Salpêtrière) d'après la communication :P150 Abnormal cortical excitability in patients withthe "fixed dystonia" syndromeL. Avanzino, D. Martino, S. Schneider, B. van deWarrenburg, G. Defazio, G. Abbruzzese, A. Schrag, K. Bhatia, J. RothwellMDS 2006 - Kyoto - 28 cotobre - 2 novembre 2006Le syndrome de la dystonie fixée a principalement été décrit chez des patients ayant des lésions des ganglions de la base ou d'origine...
Lire la suite
Compte Rendu
Un nouveau syndrome neurologique chez les toxicomanes
Dr Marie-Laure Welter (Paris) le 31 Octobre 2006
Rapporté par Marie-Laure Welter (AP-HP, Pitié-Salpêtrière) d'après la communication :P166 The Sudafed story - manganism, ephedrone or both?S. Aquilonius, K. Sikk, P. Taba, J. Bergquist, D.Nyholm, G. Zjablov, T. Asser, S. HaldreMDS 2006 - Kyoto - 28 cotobre - 2 novembre 2006En Estonie, chez les jeunes toxicomanes, il est décrit un syndrome neurologique associant une hypokinésie, une dysarthrie, une dystonie et des troubles de la posture, après injection d'une substance...
Lire la suite